7 juin 2018

UQTR: un nouveau laboratoire pour étudier la décomposition des corps

Frank Crispino - l’Hebdo Journal

Ce projet, né d’une initiative des professeurs Gilles Bronchti (département d’anatomie de l’UQTR) et Frank Crispino (programme de criminalistique de l’UQTR, chercheur au CICC), est une première au Canada. L’idée de base des deux chercheurs était de combiner anatomie et criminalistique pour faire de l’anthropologie judiciaire. Ce laboratoire extérieur sécurisé, qui devrait être en opération dès l’an prochain, permettra ainsi d’étudier tous les paramètres de la décomposition du corps humain et sera situé sur un terrain boisé non loin de l’établissement d’enseignement. 13 chercheurs sont déjà intégrés au projet et d’autres continuent de manifester leur intérêt. Ainsi, des ingénieurs se joindront au projet, de même que des écologistes, des microbiologistes, des généticiens, des philosophes et des artistes.

L’UQTR accueillera même une chercheuse de renommée mondiale, l’Australienne Shari Forbes. Celle-ci mettra à profit son expertise pour démarrer le projet et devrait arriver à l’UQTR en août!

Mentionnons également que ce projet a permis à l’UQTR d’obtenir l’une des Chaires de recherche du 150e du Canada (Forbes, S., Crispino, F. et Bronchti, G., 2,450,000$, 2018-2025), mais aussi à Frank Crispino, Gilles Bronchti et leur équipe de recevoir également une subvention du nouveau programme AUDACE des Fonds de recherche du Québec (100,000$, 2018-2019).

Lire l’article

Archives

2018 2017 2016 2015 2014 2013

Attention - Votre version d'Internet Explorer est vieille de 13 ans et peut ne pas vous offrir une expérience optimale sur le site du CICC. Veuillez mettre à jour votre ordinateur pour une expérience optimale. Nous vous recommandons Firefox ou Chrome, ou encore ChromeFrame si vous êtes dans un environnement corporatif ou académique dans lequel vous ne pouvez pas mettre à jour Internet Explorer.